jeudi 31 juillet 2014

Qui a tué la Huppe fasciée ? 2014 069

Il y des jours, durant lesquels, je me sens berger des Pyrénées. J'ai la haine des prédateurs !


Je plaisante bien sûr, mais lorsque je découvre ces quelques plumes de Huppe fasciée sur le chemin sableux de la parcelle XXX en forêt de Fontainebleau, j'ai un petit pincement au cœur.









La Huppe fasciée Upupa epops, puisqu'il s'agit d'elle, est représentée en Forêt de Fontainebleau par de faibles effectifs. Découvrir que l'une d'elles a "perdu" la vie sous la dent d'un prédateur, m'a un peu chagriné.
La vie sauvage a ses droits que le naturaliste doit accepter. La joie d'agrémenter ma collection de plumes m'a fait oublier ces instants.

L'ouvrage : "Reconnaître les plumes, les traces et les indices des oiseaux" des éditions Bordas spécifie très justement que ces plumes pourraient être confondues avec celles du Pic épeiche.



Le  Pic épeiche  Dendrocopos major



Une des plumes du Pic épeiche pouvant être confondue avec celles de la Huppe fasciée Upupa epops



La Huppe fascié est présente depuis quelques décennies en forêt de Fontainebleau. Difficile à approcher, elle fréquente assidûment les pistes cavalières, crottin et insectes coprophages obligent. Après la période de nidification elle devient très discrète. Elle nous quitte fin septembre pour ses quartiers d'hiver en Afrique subsaharienne.





À bientôt ami lecteur pour de nouvelles aventures naturelles avec
 photonaturefontainebleau.









Aucun commentaire:

Mon Album 2017 045. Le Tarier pâtre.

Tarier pâtre ou Traquet pâtre  Saxicola rubicola le roi des perchoirs Cet oiseau aime se montrer, à la différence des autres qui aimen...