mardi 23 juin 2015

Pierres usées, pierres frottées, pierres sculptées. 2015

Les mystérieuses gravures de la forêt deFontainebleau posent plus de questions qu'elles n'apportent de réponses.



Ceux qui ont utilisé ces pierres, ces surfaces rocheuses ont depuis longtemps quitté cette terre. Il est impossible de connaître leurs motivations. Comme il est quasiment impossible de connaître précisément la période où elles ont été faites.
Voici un très intéressant document concernant le culte des pierres que je vous invite à découvrir.

Extrait :

 [...] Le culte des pierres et des lieux sacrés, ou considérés comme tels, engendre encore d’autres pratiques. L’usage des frottis sur les roches, les monuments et les sites anciens, porteurs de gravures, les grottes, abris sous roche au Sahara ou en Europe, est très fréquent encore aujourd’hui. Ces frottis, parfois profonds, laissant des traces longitudinales (que les archéologues ont longtemps appelés des « vulves » ou des « aiguisoirs ») et aussi des auges profondes (qui ne sont pas des surfaces à broyer du grain ou de la nourriture (cf. Gast 1995), n’ont pour but que d’extraire de la poudre de roche considérée comme porteuse de bienfaits et dont les croyants s’enduisent les mains et le visage ou pour confectionner des sachets talismans protecteurs. Cette pratique existe encore aujourd’hui dans le monde et au Sahara central, mais reste discrète, voire secrète tant l’anathème de paganisme menace toujours ses adeptes [...]






Aucun commentaire:

Mon Album 2017 045. Le Tarier pâtre.

Tarier pâtre ou Traquet pâtre  Saxicola rubicola le roi des perchoirs Cet oiseau aime se montrer, à la différence des autres qui aimen...