dimanche 19 mars 2017

La suite de : Oh les jolies dents ! Le Castor d'Europe. 2017 025.

La découverte de traces de dents sur bes blocs rocheux a de quoi surprendre.


Le tuffeau est une roche tendre mais tout de même !
Il ne fait aucun doute que le Castor est bien l'auteur de ce curieux indice.
Le lieu de la découverte, un petit ru affluent de la Loire sur lequel notre compère a construit plusieurs barrages.
Celui-ci est installé, comme nous le voyons, là où le cours d'eau traverse une prairie. L'approvisionnement en morceaux de bois doit sans doute être plus difficile car il y a un nombre élevé de morceaux de tuffeau sur ce barrage !

Ce petit affluent prend sa source au pied d'un coteau ombragé, il parcourt un ou deux kilomètres avant de se jeter dans le fleuve.
Ce sont au total huit barrages qui ont été constuits par nos castors. Voici les plus représentatifs.


Revenons si vous le voulez-bien à notre pierre de tuffeau marquée par les dents du castor. Les traces laissées par les incisives mesurent approximativement 1 centimètre chacune, ce qui correspond à la taille des incisives de l'animal.


La main de votre serviteur permet de se rendre compte de la taille de la pierre. Il est toutefois difficile d'évaluer son poids, peut-être 1 kg voire 2 kg sans certitude.
La force et l'ingéniosité du castor ont de quoi nous étonner.
le tuffeau est une pierre très tendre l'ongle et le canif la raient aisément;


A-t-il volontairement choisi ces pierres sur lesquelles ses dents ont prise ? S'il arrive à déplacer et transporter d'autres minéraux il le fait très certainement sans utiliser sa denture !

Bon à savoir. 

Comme beaucoup d'autres rongeurs les incisives du castor ont une croissance continue afin de compenser l'inévitable usure provoquée par leur utilisation sur les essences les plus diverses . Si d'aventure une incisive inférieure se brise c'est la mort assurée pour l'animal. L'incisive qui n'est pas brisée poursuit sa croissance et perfore le palais. Pour compenser cette croissance et les maintenir tranchantes le castor aiguise continuellement ses incives les unes contre les autres.

Ecoutons Pierre Cabard au sujet des dents du Castor d'Europe :

« Elles poussent sans cesse et le castor les entretient en les usant régulièrement l'une contre l'autre. Elles prennent alors la forme d'un ciseau à bois (d'une gouge Jean-Paul Lahache) [...] Les incisives inférieures, qui atteignent l'arrière de la mandibule, mesure chez un adulte 15 cm de long et dépassent de la bouche d'environ 3 cm. Elles susent plus vite que les supérieures, car elles assurent le travail du bois, et poussent donc plus vite. [...] La cassure d'une incisive inférieure est un danger mortel : n'étant plus usée, elle poursuit sa croissance et prefore le crâne. Quand le dommage est modéré le castor peut user l'incisive voisine pour l'amener au niveau de celle qui est cassée


Wikipedia nous donne quelques renseignements sur le tuffeau :

« Le tuffeau, ou tufeau, est de la craie micacée ou sableuse à grain fin, de couleur blanche ou crème parfois jaunâtre, et contenant quelques paillettes de mica blanc (muscovite). Elle est extraite de carrières dans des strates de l'ère secondaire au crétacé supérieur, étage turonien. Cette pierre de taille tendre permet de bâtir et de réaliser les décors typiques de l'architecture de la Renaissance que l'on trouve dans les pays de la Loire.»


Mes articles concernant le Castor d'Europe sont ici :


http://photonature-fontainebleau.blogspot.fr/search?q=castor









À suivre ...



 






Aucun commentaire:

Découvrir Montreuil Bellay en Maine-et-Loire. 2017 035.

Montreuil-Bellay est une petit citée de caractère où les vieilles pierres vous raviront.     Voici un texte extrait du site de l&...