24 janvier 2013

2013.013 / La prédation expliquée.

La prédation consiste pour un animal, et plus généralement pour un organisme vivant, à tuer une proie pour s'en nourrir, ou à subvenir aux besoins de ses jeunes.

La prédation fait partie intégrante du bon fonctionnement des milieux naturels. La prédation joue un rôle essentiel dans le maintien des équilibres des espèces et des milieux naturels. Le prédateur joue un rôle sanitaire en capturant et en mettant à mort les individus tarés, affaiblis, blessés, malades, etc.
L'Homme, malgré son "évidente" intelligence, ne peut hélas, se substituer aux prédateurs naturels.

Voici en images le récit, bien incomplet, d'un acte de prédation.

Le lieu, où en passant assez vite rien n'indiquera au néophyte, qu'ici s'est déroulé un "drame".


Cette couche de neige fraîche permet de faire un petit retour sur les événements passés. Le bon pisteur doit s'attacher à observer attentivement ce qui l'entoure, afin de découvrir le plus petit indice de l'activité animale.
Confidence : Depuis ma plus tendre enfance, période où je battais en solitaire la campagne, je suis passionné par la recherche d'indices et de traces. Je ne sais dire quand, et comment m'est venu cette passion. Peut-être est-ce à l'occasion du "visionnage" de quelques films de trappeurs ou d'une BD.
Oserais-je dire que cette recherche est plus captivante à mon sens, que le contact avec l'animal lui même.
Le pisteur est un enquêteur, et comme lui, il veille à ne jamais détruire le moindre indice présent sur la scène du "crime".

Voici mes observations.


Un trou dans la neige laisse entrevoir le sol de la forêt et du sang, deux marques de part et d'autre de ce trou.
Aux alentours des traces relativement nombreuses.


Les pointillés rouges et les flèches A matérialisent la voie d'un renard, notez que l'indice découvert en B n'a pas de contact avec la piste du renard.
En C entourés de pointillés rouges mes traces de chaussures.
L'observation attentive, du trou fait dans la neige, révèle la présence de sang.


Sur le côté les deux formes semi circulaires (pointillés de couleur jaune) ont probablement été faites par le contact des ailes d'un oiseau.


Hypothèse provisoire, un oiseau, sans doute un rapace, capture un petit mammifère (voir taille du canif)  se déplaçant probablement sous la fine couche de neige, puisque cette proie n'a pas laissé de trace à la surface de la neige !
L'absence de petites plumes sur la neige me fait écarter la possibilité d'une capture d'oiseau. La saison me fait également écarter l'éventuelle capture d'un amphibien, ou d'un reptile.
En observant le décor de la scène , je repère bien vite une petite anomalie.


Elle se situe sur cette branche pratiquement horizontale que vous pouvez apercevoir sur la droite du cliché.
La voici.


Ce manque de neige à cet endroit n'est pas logique.


La main de couleur bleue indique l'emplacement où j'ai posé la main pour observer de plus près la partie encadrée de rouge, là où manque de la neige !
L'observation rapprochée, confirme ce que je supposais. Un animal s'est posé à cet endroit.


 Non seulement il y a de la terre mais également du sang.
 Notre enquête se précise, ne trouvez-vous pas ?


Vérifions en dessous du perchoir...


Elles ne sont pas grosses mais elles sont bien là.
Quoi ? Mais des gouttes de sang !


Hypothèse : Un rapace capture un petit mammifère circulant probablement sous la fine couche de neige. Chargé de sa proie, il se perche sur cette branche chargée de neige, lui donne le coup de grâce et la consomme.

Les questions qui resteront sans réponse :
- quelle était la proie ?
- quel était le prédateur ?
- chassait-il en louvoyant entre les arbres ?
- chassait-il à l'affût ?
- chassait-il à l'ouïe ?
- chassait-il à la vue ?
- était-il perché là où il a dépecé sa proie ou sur un autre perchoir ?
- la capture a-t-elle eu lieu de jour, de nuit ?


DES LIENS CONCERNANT LES PRÉDATEURS.

Comment relever les traces sur le terrain.Note 0084

Abeilles en errance. Note 0344

Bombina variegata le sonneur à ventre jaune.Note 0358


Carnivores indices.Note 0237

Plumée. Note 0367

Prédation des oiseaux par les chats domestiques.


Prédation . Note 0663

Recyclage de cadavres en forêt de fontainebleau. Note 0447


Le renard et la larve. Note 0389

Pic-vert et fourmis. Note 0181


Docu sur la prédation.



À bientôt ami lecteur sur photonaturefontainebleau


Vous aimez
pour la richesse de ses contenus en rapport avec la nature.

Vous aimez
dépourvu de publicités intempestives.

Vous appréciez
 pour le sérieux de ses articles.

Alors faites connaître


Retrouvez une foule d'articles de Jeanpoule
 sur son autre site

ICI