15 mai 2013

Un arbre fort fréquenté par notre amie, la Martre des pins. 2013.053

Si nous ne voyons pas toujours les animaux, il est en revanche émouvant de savoir qu'ils sont bien là !


Un arbre abattu par les grands vents de l'hiver est régulièrement emprunté par une Martre des pins.
Déposées au hasard (1), ces laissées (crottes) sont nombreuses et bien visibles. Leur contenu nous permet d'appréhender son régime alimentaire.
Pas moins de cinq crottes de différentes fraîcheurs sur le même arbre. 
(1)Certains carnivores comme les Renards roux par exemple, déposent leurs crottes à des endroits bien précis, elles servent de bornes olfactives

Première crotte. Vue générale, puis vues partielles.











 Deuxième crotte.




Troisième crotte ou laissée.



Quatrième laissée.


Cinquième laissée. Une laissée typique digne de figurer dans un manuel de traces et indices !




Cerise sur le gâteau, si je puis me permettre cette expression, des poils de Martre des pins. Un vrai énigme à la Hercules Poirot en somme.



Exercice :
J'observe attentivement ces laissées de Martre des pins, pour y découvrir des fragments de plumes notamment de rachis, des poils divers et variés, des fragments d'os .


À bientôt amis lecteurs.

Savez-vous que photonaturefontainebleau est actuellement un des rares sites où il possible de se former sur la recherche et l'identification des traces et indices de la faune.