6 août 2013

C'est quoi le Jurassique ? 2013.079


Il est communément admis que le Jurassique est une période géologique s’étendant d'environ -200 à -150 millions d'années.

Le Jurassique est considéré comme "la" période des dinosaures. Ce passé lointain, moins 200 à moins 150 millions d'années, est ainsi dénommé par Alexandre Brognard qui étudia pour la première fois les calcaires et les fossiles trouvés dans le Jura.

Texte extrait du site du conseil général du Jura.


Pour beaucoup le « jurassique » est associé aux « dinosaures ». Outre le cinéma qui a permis ce rapprochement, cette période géologique est en effet un moment de l’histoire de la terre où ces reptiles se sont très bien adaptés à leur environnement.

C‘est aussi durant cette période du Jurassique (fin du Jurassique), que certains dinosaures ont laissé leurs traces sur le sol jurassien…

Ces dinosaures appartiennent à deux groupes :

- Les Théropodes sont des carnivores bipèdes. Certaines espèces ne dépassaient guère les 30 cm, alors que d’autres pouvaient mesurer près de dix mètres. Les empreintes de leurs pieds sont typiquement tridactyles.

- Les Sauropodes, herbivores et quadrupèdes, avaient un corps massif soutenu par quatre solides membres en forme de piliers. Ils avaient une longue queue et un long cou terminé par une tête proportionnellement minuscule. Les plus longs sauropodes dépassaient trente mètres et pouvaient peser plusieurs dizaines de tonnes. Parmi les plus fameux, on peut citer Diplodocus et Brachiosaurus.

En Suisse, près de Porrentruy, la construction de l’autoroute A16 (Transjuranne) a permis, dès février 2002, la découverte de nombreuses pistes de dinosaures Sauropodes et Théropodes. En France, dans le département du Jura, l’élargissement d’une route en 2004 à Coisia et, en 2006, le plancher d’une carrière à Loulle ont aussi révélé de spectaculaires pistes de dinosaures sauropodes.



Le site de Loulle.


Découvert, fortuitement, en 2004 ce site exceptionnel situé sur la commune de Loulle,  a fait l'objet d'une étude approfondie  durant deux années.
Un diaporama de cette campagne d'étude est disponible  sur le site : 
http://www.lejurassique.com/dinosaures/le-site-de-loulle.html.


Voici quelques clichés réalisés sur ce site d'exception.

Le site est libre d'accès.



Vue générale, le personnage au deux tiers supérieur de la photo, donne une idée de la taille du site.


Votre serviteur posant devant quelques belles empreintes tridactyles de dinosaure théropode



Ces mêmes empreintes en plus gros plan, laissées, faut-il le préciser, dans la boue de l'époque.
Un visiteur se posait la question de savoir comment des animaux avaient pu laisser des traces comme celle-ci dans la pierre !



Trace de dinosaure sauropode.

 
 Sur ce cliché la boue repoussée (formant un bourrelet) par le pied de l'animal lors du "posé" est nettement visible.



Ici probablement des rides d'écoulement


Empreinte (au centre du cliché) de dinosaure théropode (carnivore, bipède).


Empreinte tridactyle de dinosaure théropode


Mise en évidence de deux couches géologiques séparées par des siècles mais portant chacune des empreintes.


Ce site, peu connu, mérite un large détour pour ceux qui, comme moi, s'intéresse aux traces, indices ou à notre passé lointain.

Bon à savoir :
Découvert en 2004 par Jean-François Richard, archéologue et géologue amateur,  le site à empreintes de pas de dinosaures de Loulle, est situé au dessus de la ville de Champagnole. Il constitue le plancher d’une ancienne carrière abandonnée. 
À noter que la gratuité de ce site ne saurait durer, pour des raisons que je vous laisse deviner.