18 novembre 2013

Jean-Henri Fabre. Note 2012. 008


Qui était Jean-Henri Fabre.

Mise à jour du 18 novembre2013.

 image source wikipedia
Jean Henri Fabre est avant tout un naturaliste, considéré de son vivant comme un grand humaniste, et un entomologiste de renommée internationale.
Il peut être considéré comme l'initiateur de la science du comportement, encore appelée éthologie.
Il est aussi écrivain, ses Souvenirs entomologiques, récits d'observations faites sur le terrain sont très largement diffusés dans le monde entier et sont traduits en quinze langues.
Il est né à Saint-Léons du Lévézou en Aveyron

Acte de naissance n° 43
Mairie de Saint-Léons le 22 décembre 1823
L'an mil huit cent vingt trois et le vingt deuxième du mois de décembre à huit heures du matin par devant moi Joannis Jean Antoine, maire de la mairie de St Léons, canton de Vezin département de l'Aveyron est comparu le Sieur Antoine Fabre, praticien, âgé de vingt quatre ans, habitant du dit St Léons, lequel nous a présenté un enfant de sexe masculin né le jour d'hier vingt un décembre à quatre heures du soir de lui déclarant et de Victoire Salgues son épouse auquel il a déclaré donner les prénoms de Jean Henri Casimir lesquelles présentations et déclarations ont été faites en présence des Sieurs Jean Pierre Micard, instituteur âgé de soixante deux ans et de Jean Delouvrie âgé de quarante sept habitant du dit St Léons. Soussignés avec le déclarant et nous dit maire après que lecture à eux faite du présent acte.
A. Fabre Micard Joannis
© Archives départementales de l'Aveyron (Rodez) : cote 4E247-4

Texte extrait du site  http://www.e-fabre.com/biographie/genealogie/Jean_Henri_naissance.htm

 Le village de Saint-Léons.


 Sa maison natale.








Dans le village le Jardin d'insectes dit du Perce-oreilles.
Jardin pédagogique permettant la découverte d' aménagements favorisant la venue des insectes : mare, tas de bois,verger, compost ...
Accès libre et gratuit.






Jean-Henri Fabre est décédé à Sérignan du Comtat dans le Vaucluse, c'est là qu'il avait acheté sa propriété l'Harmas, qui signifie "terre en friche".

  image source wikipedia

Extraits des "Souvenirs entomologiques" Les chenilles urticantes.


"Penché toute une matinée, sans méfiance, avec une loupe, sur mes bêtes, afin de me rendre compte du jeu de leurs boutonnières, j'eus, pendant vingt-quatre heures, les paupières et le front rubéfiés, endoloris par un prurit encore plus cuisant et plus tenace que celui de la piqûre de l'ortie. En me voyant descendre, pour le dîner, en piteux état, les yeux gonflés et rougis, le visage méconnaissable, on s'inquiétait autour de moi, me demandant ce qui m'était arrivé. Il fallut le récit de ma mésaventure pour rassurer la maisonnée.

Je rapporte sans hésitation ma cuisante épreuve aux cils roux, triturés et amassés en flocons. Le souffle de la respiration allait les chercher dans les pochettes ouvertes et les soulevait jusqu'à mon visage, très rapproché. L'intervention irréfléchie des mains qui, d'ici, de là, essayaient de soulager la démangeaison, ne faisait qu'aggraver le mal en disséminant la poussière urticante.

Non, tout n'est pas rose dans la recherche de la vérité sur le dos de la Processionnaire. Il me fallut le repos de la nuit pour être à peu près remis de cet accident, d'ailleurs sans autre gravité. Continuons cependant. Il convient de substituer à des faits accidentels des expérimentations préméditées."




Pour en apprendre plus sur Jean-Henri Fabre je vous recommande :

Souvenirs entomologiques. tome 1


Souvenirs entomologiques tome 2

Henri Fabre l'observateur incomparable.

Une mine de renseignements sur Jean-Henri Fabre.

Le e-museum