27 février 2014

Tripailles sur une coulée. 2014 013

Découverte énigmatique faite sur une coulée (1), en forêt de Fontainebleau.

(1) un passage régulièrement emprunté par des animaux dans la nature.

 

De nombreuses questions posées au sujet de découvertes faites dans la nature restent parfois sans réponse.
C'est le cas pour celle-ci.

Il s'agit d'un petit amas de tripailles qui semble déposé sur le bord d'une coulée fréquentée par divers animaux.
L'ensemble ne mesure pas plus de 6 ou 7 centimètres.




 Nous pourrions penser qu'il s'agit des restes d'un repas laissé par un carnivore, renard, martre ... mais les intestins et l'estomac ne sont pas abîmé,s ils ne portent aucunes de traces de déchirures ou de dilacérations !




Les limaces semblent apprécier cette nourriture providentielle.

En aucun cas un carnivore ne pourrait sortir les intestins d'une proie sans laisser quelques traces de ses dents.

Essayons de reconnaître la "victime".
Le système digestif, présence d'un estomac, fait immédiatement penser à un mammifère, de petite taille. Mais je suis bien incapable de déterminer l'espèce.
NB : Les manipulations ont été faites avec des gants, et à l'aide d'un morceau de bois !




Une fois ouvert, "l'estomac" révèle la présence de différents éléments impossible à identifier. Dommage, quelques "restes" m'auraient permis d'avoir un aperçu du régime alimentaire de cet animal







Juste au dessus de la coulée, de nombreux perchoirs peuvent être utilisés par quelques oiseaux. S'agit-il des relief d'un repas d'un rapace ? Difficile à dire.



À l'issue de cette enquête rien ne permet d'identifier la "victime" et son prédateur.


À bientôt pour de nouvelles aventures !