18 mars 2014

La souille du sanglier. 2014 021

Le sanglier est sans conteste  le spécialiste de la gabouillasse !


L'eau joue, pour le sanglier, un rôle essentiel, il l'utilise pour se désaltérer, mais également pour confectionner un bain de boue dont lui seul connaît le secret.
S'il se baigne volontiers, il passe beaucoup plus de temps dans sa souille.
C'est là, semble t-il, qu'il régule sa température et qu'il se débarrasse de la "vermine" ayant élu domicile dans sa toison.
La souille et la bauge sont deux endroits différents pour le sanglier, voyez mon précédent article ici :


La souille est bien souvent située à proximité d'une mare, du bras mort d'un cours d'eau, d'une zone marécageuse, d'une tourbière, etc.
Une bonne souille est un savant mélange de terre et d'eau, mais attention de l'eau, oui, mais pas trop !
À proximité nous trouvons habituellement des frottoirs c'est là qu'une fois sorti du bain de boue, il s'étrille consciencieusement !
Voyez cette vidéo, traitée sur un mode humoristique !


la souille( point rouge) près du point d'eau et les frottoirs (points vert)

La souille

Trace de patte et boue lissée par les soies

Les soies laissent des traces bien visibles dans la boue

Traces laissées par les pattes

un frottoir

Un autre sur un arbre remarquable !




À bientôt pour de nouvelles aventures naturelles !





N'oubliez-pas que le temps passé sur photonaturefontainebleau est autant de temps que vous ne passerez pas dans des activités dépourvues, parfois, d'intérêt.