29 octobre 2014

Statues menhirs de Murat-sur-Vèbre. 2014 094

Un petit musée fort intéressant à visiter à Murat-sur-Vèbre,
  Le Centre d'interprétation des mégalithes.


Avril 1888, un jeune vicaire d'une trentaine d'années, vêtu d'une grande soutane noire traverse à grands pas les terres proches du village de Saint-Sernin-sur-Rance, dans le sud du département de l'Aveyron; il est accompagné d'enfants qui trottinent à ses côtés en discutant.
- C'est une religieuse, monsieur l'abbé !
- et même, on lui voit les poumons...
Arrivé au tènement de Laval, situé entre la butte Saint-André et le lieu-dit Le Fleys, juste en face d'un petit pont jeté sur le ruisseau du Merdanson, l’ecclésiastique s'arrête au bord d'un champ pour observer la pierre abandonnée qui l'amène jusqu'ici. Voici la description qu'il en donne alors ; "Figurez-vous une dalle de grès rouge-gris très dur mesurant une longueur de 1,08 mètre sur 53 centimètres de largeur et 15 centimètres d'épaisseur, dont la partie supérieure se termine en pointe arrondie comme une fenêtre ogivale. Sur cette dalle un ciseau tout à fait primitif a représenté en bas-relief un personnage assez grotesque. front étroit ; deux yeux taillés en amande, nez effilé ; de chaque côté du nez, quatre traits horizontaux simulent peut-être un rudiment de barbe, en revanche point de bouche. Le menton semble se perdre sous les plis d'un manteau jeté sur les épaules.. dans leur naïveté les enfants prennent ce manteau pour une guimpe de religieuse et ils donnent le nom de chapelet à un liséré en forme de Y, qui de ce manteau descend jusqu'à la ceinture.  Un peu au-dessus de la ceinture, et parallèlement à celle-ci, les mains sont posées à plat sur le bas de la poitrine ; les doigts sont raides comme la pointe d'un trident. Les jambes présentent la même raideur et sont divisées  à leur extrémité par quatre traits verticaux formant les doigts de pieds"  
Extrait de statues menhirs des énigmes de pierre venues du fond des âges. Éditions du Rouergue.

Ce jour d'avril 1888 les statues-menhirs venaient de naître.

Lorsque nous parlons de statue-menhir de quoi parle-t-on ?

Une statue-menhir est un menhir gravé ou sculpté représentant, recto-verso, une figuration masculine ou féminine. ce sont des représentations très réalistes d'hommes et de femmes, avec leurs vêtements, leur ceinture et leurs attributs, c'est-à-dire des colliers et des pendeloques pour les femmes, de baudriers et des armes (poignards,arc, flèches, hache) pour les hommes. Les détails anatomiques sont très peu stylisés et  toujours reconnaissables :
- seins et chevelure pour les femmes ;
- bras, avec mains et doigts différenciés; souvent le coude est présent sur le côté de la statue ;
-jambes, dont les orteils sont bien indiqués.
leur taille varie de 4,50 mètres (Pierre Plantée Lacaune) à 0,68 mètre (Ardéliès)

Dans ce musée de Murat-sur-Vèbre vous pourrez découvrir, entre autres, une dizaine de statues-menhirs (originales ou copies).












































 Un circuit de découverte permet de voir des statues-menhirs in situ.

 



Liens utiles.

La localisation GPS des menhirs et dolmens de la région en langue anglaise.

Document calaméo très instructif. Actes du colloque Les mégalithes.

Les mégalithes du Tarn.


À bientôt pour de nouvelles aventures.