28 novembre 2015

L'Oncle Hansi, de son vrai nom Jean-Jacques Waltz. 2015 116

Qui est l'Oncle Hansi ? 



La choucroute Hansi, le vin Hansi, les restaurants Hansi, le café Hansi, les gîtes Hansi, les maisons de retraite Hansi, les musées Hansi, le pain d'épice Hansi, les pâtes Hansi, le textile Hansi...Les Alsaciens veulent bien vendre Hansi mais, parfois, un Hansi édulcoré, il faut éviter de blesser les touristes allemands. http://hansi.chez.com/tribune.htm

Mais qui est donc Hansi ?

Voici ce qu'en dit wikipedia :
Jean-Jacques Waltz, alias Hansi ou Oncle Hansi, né le 23 février 1873, à Colmar et mort le 10 juin 1951, à Colmar, est un artiste illustrateur français.Après son séjour à Lyon, il retourne en Alsace où il devient célèbre comme dessinateur de cartes postales, dont certaines sont distribuées par l'Association des hôteliers et restaurateurs des Hautes-Vosges. Il est bien connu pour sa grande taille, sa lavallière et son chapeau de feutre, signes distinctifs des artistes à cette époque. Les motifs de ses illustrations allient souvent des scènes villageoises idylliques avec de mordantes caricatures anti-allemandes. Tandis qu'au premier abord, ses illustrations paraissent d'innocentes scènes de la vie alsacienne, une observation plus attentive permet d'y déceler une aversion pour les allemands qui sera la marque de Hansi.
Grâce à deux peintres Alexis Kreyder et Léon Hornecker, il fait connaissance des artistes strasbourgeois de la Revue alsacienne illustrée qui travaillent au maintien du particularisme alsacien, l'un d'eux est Charles Spindler. Le jeune Jean-Jacques Waltz s'engage contre l'annexion de l'Alsace-Lorraine (et surtout de l'Alsace) par l'Allemagne, conséquence du traité de Francfort qui fait suite à la guerre franco-allemande de 1870. Pour cela, il fait de nombreux dessins satiriques d'Allemands en Alsace qu'il rend ridicules. Son frère aîné est étudiant en pharmacie et l'aide à publier ses dessins dans le bulletin de l'Association des étudiants en pharmacie de Strasbourg (H2S ou Hazweis), publication ironique, critique et anti-allemande. C'est pour signer ces dessins qu'il utilise pour la première fois le pseudonyme Hansi qui est à la fois « Hans » (Jean) suivi de « I » pour « Iakob » (Jacques). Hansi ridiculise le touriste allemand qu'il représente avec son chapeau tyrolien, son sac à dos et son bâton. Il représente l'expansionnisme allemand, lui-même encouragé par les associations nationalistes dont la Ligue pangermaniste.