9 mai 2016

Balais de sorcière 2016 031


La maladie dite du balais de sorcière.



Fin observateur de la natur vous avez sans doute remarqué de bien curieuses excroissances sur certains arbres en forêt.


Je me propose de répondre, en partie, aux questions que vous vous posez concernant cet étrange phénomène végétal.



Les sorcières, c'est bien connu, se déplacent sur des balais, de là à conclure que ces mécréantes s'approvisionnent en moyen de transport dans la forêt, il n'y a qu'un pas.
Passons rapidement sur la lutte cruelle, menée par les milieux religieux, contre ces femmes et leurs supposées pratiques démoniaques.



Si les sorcières ne se déplacent plus sur des balais, le terme "Balais de sorcières" désigne encore aujourd'hui ces excroissances végétales. 


De la maison à la forêt, une ressemblance évidente avec ce balai de fabrication personnelle ! 



Une infection, provoquée par des champignons, des mycoplasmes, des virus ou des rickettsies, entraîne un développement anormal de touffes de rameaux sur les tiges, ou les branches des arbres concernés.







C'est un cas assez semblable à celui de la formation des galles provoquées  par des insectes. Là aussi des substances secrétées par un agent pathogène sont à l'origine d'une croissance anarchique des cellules végétales.

Essences concernée (liste non exhaustive)


- Un champignon ascomycète est la principale cause des balais de sorcières sur les essences suivantes : bouleau, merisier, charme, aulne blanc, érable sycomore.
- Des virus ou mycoplasmes sont, quant à eux, responsables de désordres provoquant les balais de sorcière chez le frêne, et le robinier.
- Une mutation dans les bourgeons entraîne la formation de balais de sorcières chez, le Pin sylvestre, l'épicéa.
Cette mutation est transmissible lors d'un bouturage

Le cas du Sapin pectiné
(Abies alba) .


Source image wikipedia
Un cas bien particulier, le balai de sorcière du sapin.
C'est surtout le Sapin pectiné (Abies alba) appelé également Sapin commun, ou Sapin blanc, qui semble être une des principales (*) cibles d'un champignon parasite de la famille des urédinales appelé également rouille (tous les sapins à l'exception du Sapin de Vancouver peuvent être contaminés).
L'originalité de ce champignon parasite réside dans le fait que ses spores se développent sur les feuilles de plantes forestières, les stellaires . 



Stellaire holostée (Stellaria holostea) Source image wikipedia

Disséminées par le vent, les spores contaminent les bourgeons d'un sapin, et provoquent l'apparition d'un balai de sorcière.
Il arrive parfois que l'arbre englobe totalement le balai et développe un chaudron  appelé dorge. 



Le chaudron ou dorge
Le Chaudron, appelé également dorge est un chancre prenant une forme annulaire ou latérale.
Chaudron fermé ou ouvert ( Cf dessin)


Quelques spécimens de chaudrons:



 



Examen d'un balais de sorcière.

Ce balai a été prélevé sur un jeune Pin sylvestre.
Comme je l'écris plus haut, il s'agit d'une mutation d'un ou de plusieurs bourgeons. 






La physionomie générale est bien différente, les aiguilles du balai de sorcière ne ressemblent pas aux aiguilles du Pin sylvestre non infecté ! Une coupe révèle l'implantation du balai de sorcière sur la branche.




Ne pas confondre les balais de sorcières avec :


- les nids de corvidés, ici de Corbeaux freux (Corvus frugilegus) 


- les nids de Frelons asiatiques (Vespa velutina) 


- le Gui blanc (Viscum album) 


Liens et articles connexes.

Lien 01

Lien 02

Lien 03