22 janvier 2017

Le Ragondin Myocastor coypus. 2017 011

Le Ragondin Myocastor coypus est classé comme un animal nuisible.



Qu'elle est la signification de nuisible ?

Qui nuit ou qui est de nature à nuire (à quelqu'un ou à quelque chose).
En écologie la notion de nuisible ne fait pas l'unanimité.


Wikipédia nous dit : 
La notion de nuisible en écologie
Cette notion n'existe pas en écologie, discipline pour laquelle tous les animaux jouent un rôle dans l'écosystème et dans leur niche écologique ou agroécologique ; Les écologues parleront plutôt de déséquilibre écologique, de rupture des équilibres prédateurs-proies, d'espèce exotique envahissante ou d'« espèces localement et momentanément proliférante », d'où les concepts d'espèces « à problèmes », de « populations à limiter » ou à « contrôler » apparus au XXe siècle11, alors que la science montrait peu à peu que de nombreux problèmes de "nuisibilité" étaient en réalité des problèmes de déséquilibres, souvent causés par des espèces (animal, plante, champignon, bactérie, virus) confrontées à un changement anthropique du milieu les surfavorisant, ou introduites artificiellement hors de leur milieu d'origine dans un nouveau milieu où elles n'ont pas de prédateurs.
L'élimination locale ou totale de certains prédateurs naturels par l'Homme a aussi pu favoriser leurs espèces-proies alors plus susceptibles de proliférer et poser problème.
De même l'offre d'une nourriture nouvelle ou abondante, ou encore le développement d'antibiorésistances et de résistances aux pesticides (ex résistance aux rodenticides ou aux biocides peuvent rendre une espèce banale ou rare envahissante et source de problème. La disparition de ses ressources alimentaires naturelles peut aussi modifier le comportement d'une espèces en la rendant "problématique" pour l'Homme).
Ceci explique que des espèces autrefois officiellement considérées comme nuisibles sont aujourd'hui protégées et doivent parfois bénéficier de programmes de réintroduction tant cette image de nuisibilité leur a nuit : c'est par exemple le cas en France d'animaux tels que le lynx, l'ours, le Hamster d'Europe, la loutre, le castor ou les rapaces, dont les vautours qui ont failli disparaître en dépit des services écosystémiques et de régulation de déprédateurs que certains rendaient.


Le gouvernement confie à un député l'établissement d'un rapport concernant les nuisibles.

Ce rapport est visible ici

D'où vient cet animal ?

Il est originaire d'Amérique du sud, Bolivie, Argentine, la Bolivie,  Brésil, Chili,  Paraguay et  Uruguay. Dans ces régions il est régulé naturellement par les prédateurs du coin, Alligator, Caïman, Puma ...
Cet animal, (il n'est pas le seul), est arrivé ici par le canal des éleveurs. Très prolifique, à  six mois il atteint sa maturité sexuelle, une femelle a deux portées de 5 à 7 petits par an, sa durée de vie de 4 ou 5 ans. Les éleveurs d'animaux à fourrure ne s'étaient pas trompé en choisissant ce rongeur pour gagner leur vie. Hélas ces spécificités lui permettent de coloniser rapidement les milieux les plus divers et de ... proliférer !https://fr.wikipedia.org/wiki/Maine-et-Loire

Depuis mon arrivée dans le Maine-et-Loire  j'ai immanquablement croisé le chemin de ces animaux. Tous les cours d'eau, les étangs, les ruisseaux, les mares sont colonisés !


Impacts

Le ragondin occasionne divers impacts sur la faune, la flore et les habitats naturels.
Les ragondins construisent un réseau de galeries au niveau des berges, ce qui entraine une dégradation et une mise à nu des berges favorisant leur érosion progressive ainsi qu’une instabilité des berges.
La prolifération du ragondin entraîne une consommation excessive de végétaux aquatiques, et donc une menace sur certaines espèces végétales aquatiques. De manière générale cette prolifération se fait au détriment des autres espèces animales présentes dans le milieu, puisque le ragondin contrairement aux autres espèces n’a pas de prédateur dans le milieu. La destruction des habitats causée par les ragondins menace les espèces d’oiseaux, de poissons et d’invertébrés.
Le ragondin occasionne également des dégâts aux activités humaines et notamment aux cultures (céréales, maraîchage, écorçage dans les peupleraies…). De plus, l’espèce peut également transmettre des maladies telles que la douve du foie ou la leptospirose.
 

(source : http://www.conservation-nature.fr/especes-invasives.php?id=3)


 Traces de Ragondin sur la surface gelée d'un petit rû

 un article très intéressant sur cet animal peut être consulté ici