25 avril 2017

Montreuil Bellay-Maine-et-Loire. 2017 035.

Montreuil-Bellay

Une petit citée de caractère où les vieilles pierres vous raviront.

 

 

Voici un texte extrait du site de l'Office du Tourisme de Saumur.

 


Au pied du donjon, sur les bords du Thouet, se développe le premier noyau urbain. L’église Saint-Pierre est fondée ainsi qu’un prieuré confié aux moines de l’abbaye Saint-Nicolas d’Angers. Aujourd’hui les ruines du chœur de la première église paroissiale conservent un groupe de chapiteaux du milieu du XIIème siècle. D’une grande diversité, ces sculptures romanes sont à rapprocher de celles de Notre-Dame de Cunault. Le prieuré accolé au flanc sud est rebâti au XVIIIème siècle : cloître et logis des Nobis s’animent désormais d’expositions temporaires. Au début du XIIIème siècle, les vicomtes de Melun, nouveaux seigneurs de Montreuil-Bellay et proches du pouvoir royal, initient de vastes remparts et construisent une imposante forteresse. L’Anjou rattachée au domaine royal se dote d’une ligne défensive en direction du Poitou toujours dans le giron anglais. Ces fortifications du XIIIème siècle sont encore bien visibles autour du château et dans les parties basses de l’enceinte urbaine. Entre 1415 et 1485 s’échelonnent plusieurs chantiers ; l’enceinte urbaine est reprise, des portes fortifiées spectaculaires filtrent les entrées dans la ville, l’hôpital Saint-Jean est édifié, la grange aux dîmes aménagée et de beaux manoirs à tourelles accueillent le personnel de justice et administratif d’une cité affirmée. Les seigneurs d’Harcourt vont également porter leur attention sur leur résidence : Châtelet, château vieux, château neuf, oratoire peint, chapelle castrale devenue collégiale… le XVème siècle est sans conteste le Siècle d’Or de Montreuil-Bellay. Montreuil-Bellay est un centre administratif et commercial jusqu’au XVIIIème siècle. L’essentiel du négoce se fait par le Thouet où les denrées venues d’Aquitaine et des Charentes rejoignent la Loire. Tout autour de la ville une importante production céréalière prédomine qualifiant le Montreuillais de « Grenier de l’Anjou » et ce depuis le Moyen-âge. Au lendemain de la Révolution, Saumur est déclarée sous-préfecture et Montreuil-Bellay aura une influence administrative moindre sur le territoire.
Courte citation extraite du site http://www.ot-saumur.fr

La forteresse telle qu'elle peut être vue.

 

 

L'ancienne église Saint-Pierre.

 




 

  L'ancien prieuré.

 


et ses deux magnifiques Ifs


 

 Une porte d'accès à la ville avec une muraille parée de bossage.

 

 

Un petit extrait du très intéressant article consacré à la pierre à bossage.

Définir ce qu’est le bossage n’est pas aussi facile qu’il n’y parait de prime abord tant il se présente de façon différente. Aussi vais-je vous proposer une définition générique et d’autres déclinant les divers aspects qu’il peut revêtir.
Le bossage est caractérisé quand une pierre de taille utilisée dans un mur présente au moins une face visible dont la partie centrale est proéminente par rapport à ses bords qui taillés à angle droits, forment le plan du mur et ce de façon plus ou moins prononcée et régulière.

Le texte dans son intégralité est visible sur ce LIEN
Le sous-sol de la région a fourni aux bâtisseurs une pierre tendre propice à la gravure. Vous trouverez à  Montreuil-Bellay de beaux témoignages des temps anciens et notamment des gravures datant du 17 siècle. Emouvant !


Pour terminer cette rapide visite je vous invite à consulter ce montage dans lequel j'ai réuni  les images les plus significatives de cette belle ville de Montreuil-Bellay.



Les liens :


Articles concernant le Maine-et-Loire
http://photonature-fontainebleau.blogspot.fr/search?q=maine+et+loire

Articles concernant les graffitis anciens :
http://photonature-fontainebleau.blogspot.fr/search?q=graffitis+anciens

Articles ayant un rapport avec les gravures rupestres :
http://photonature-fontainebleau.blogspot.fr/search?q=gravures+rupestres 

Articles concernant le patrimoine :
http://photonature-fontainebleau.blogspot.fr/search?q=patrimoine