26 mai 2017

Chouettes chevêches à la campagne. 2017 047

Chouette chevêche, Athene noctua, Steinkauz, Civetta, Little Owi, La chouette de la déesse grecque de la Sagesse.

Ce petit rapace nocturne d'une taille largement inférieure à celle d'un pigeon fréquente les terrains découverts plantés d'arbres.
Elle fréquente les vergers, les villages et même les parcs des villes. Elle affectionne particulièrement les arbres creux, et ne dédaigne pas s'installer dans le creux des rochers.
C'est un oiseau des campagnes oubliées comme le dit si bien Paul Géroudet. « Dans les campagnes oubliées, le long des fossés et des chemins, d'étranges arbres se dressent encore. Leurs troncs noueux et boursouflés s'enveloppent de ramures touffues ou sont dénudés par la serpette, la pourriture les creuse l'émondage les déforme, mais ils tiennent bon. Ils ne sont pas beaux sans doute, ces chênes et ces saules têtard, mais je les aime pour leur vaillance, pour leur pittoresque et pour l'hospitalité qu'ils donnent aux oiseaux. Au crépuscule, quand leurs ombres baroques prennent des allures inquiétantes, les voix des petites chouettes chevêches s'y répondent, douces et ferventes. En plein jour, on y voit souvent l'une ou l'autre postée devant son trou, qui vous regarde passer »
C'est dans un de ces endroits abandonnés que nous avons trouvé nos petites chouettes.

Les Chouettes chevêches sont visibles de jours mais deviennent plus actives lorsque le jour décline.
Elles n'hésitent à se montrer à des endroits inattendus :

Il faut parfois bien chercher les alentours pour les trouver

Elles aiment parcourir les vieilles granges, les greniers, les vieux bâtiments pour, sans doute, y rechercher quelques rongeurs. Rentrée sous l'avant toit elle ressort par un trou du mur quelques mètres plus loin !
 La Chouette chevêche est assurément un animal très attachant.