2 juin 2017

Les Tiques font de nouveau parler d'eux. 2017 049

Tiques Morsures Prévention Comment se protéger des morsures de tiques, comment éviter les tiques.

Mise à jour en date du 03 06 2017

Dites non aux tiques.

Photographie Nicolas F

"Mieux vaut prévenir que guérir"

Peut-on éviter les contacts avec les tiques ?
La meilleure protection consiste à ne plus aller là où ils sont, c'est-à-dire dans la nature ! Chasseurs photographes et naturalistes auront du mal à suivre ce régime draconien, c'est pourquoi les conseils de protection qui suivent seront d'un grand secours.
Qui dit mesures de protection dit contraintes. Le fait de couvrir un maximum de peau lorsque les températures sont élevées devient très vite insupportable.
Bon à savoir : Des températures élevées et un taux d'humidité important favorisent la prolifération des tiques.
Pas de chapeau, bras nus, cou non protégé, couché dans l'herbe !
Ce photographe réunit toutes les conditions pour être "parasité" !
Photographie Boris P
La toile regorge de conseils plus ou moins farfelus concernant les mesures de protection.  Voici les plus judicieux relevés sur des sites de confiance (liste non exhaustive).

Sur le site Santé Prévention voici ce que vous pouvez lire :

Comment se protéger ?

Porter des vêtements longs
- pantalon et t-shirt à manches longues (n’hésitez  pas à rentrer votre pantalon dans vos chaussettes...). Le port de vêtements clairs permet de repérer plus rapidement les tiques non encore fixées sur la peau.
Porter un chapeau
- pour protéger le cuir chevelu Appliquer des répulsifs contre les insectes
- ils peuvent être utilisés par application cutanée ou sur un vêtement (en respectant les contre-indications précisées par le fabriquant).
En fin de journée,
tout le corps devrait être minutieusement inspecté avec une attention particulière pour les zones à peau fine et peu visibles telles les plis cutanés derrière les genoux, les aisselles, les zones génitales, le nombril, le cuir chevelu, le cou, l’arrière des oreilles. Cet examen doit être attentif car la tique, le plus souvent au stade de nymphe, ne mesure que 1 à 3 mm.
Il peut être utile de faire une nouvelle inspection le lendemain car la tique, en partie gorgée de sang, sera plus visible

Source : http://www.cdg90.fr/CDG/sante-prevention/fiches-techniques-sante-securite/risques-professionnels/Maladie-de-Lyme_001-2016.pdf 

Une fois sur vos habits ou vos équipements ils trouvent facilement, même si cela demande du temps, le chemin vers les endroits humides et chauds de votre corps !

Se coucher dans la végétation pour, comme ci-dessous,  réaliser des prises de vues au ras du sol, progresser dans une végétation haute, marcher en sous-bois en frôlant les branches basses, augmente considérablement les risques.

Site Officiel de la Province de l'Ontario Canada

porter des chaussures fermées, ainsi que des chandails à manches longues
et des pantalons ; remonter vos chaussettes par-dessus vos pantalons afin d'empêcher les tiques de grimper sur vos jambes ; porter des vêtements de couleur claire afin de plus facilement voir les tiques ; utiliser un insectifuge contenant du DEET ou de l'icaridine sur vos vêtements ainsi que sur la peau exposée, en suivant très soigneusement les instructions ; prendre une
douche ou un bain dans les deux heures qui suivent les activités extérieures afin d'enlever les tiques qui peuvent se trouver sur votre peau sans y être
déjà attachées; vérifier quotidiennement la présence de tiques sur tout le corps. Être très attentif, puisque les jeunes tiques à pattes noires peuvent
être aussi petites qu'un grain de pavot. Vérifier aussi la présence de tiques
sur les enfants et les animaux domestiques ; mettre les vêtements d'extérieur dans la sécheuse pendant 60 minutes à chaleur élevée avant de les laver afin
de tuer les tiques difficiles à voir.
Source : https://news.ontario.ca/mohltc/fr/2016/07/cet-ete-evitez-les-morsures-de-tiques.html

Les bottes constituent une excellente barrière contre l'intrusion des tiques par le bas du pantalon.

L'Institut Pasteur de Lille :

Les piqûres morsures (NDLR) de tiques

Les  tiques  sont  des  arthropodes  hématophages  qui  absorbent  le  sang
de  leurs  hôtes  et  peuvent transmettre des virus et bactéries responsables
 de maladies telles que les borrélioses (la maladie de Lyme en Europe et en Amérique du Nord), des encéphalites, des fièvres hémorragiques et 
certaines rickettsioses. 
Un  vaccin  existe  contre  la méningo-encéphalite  à  tiques,  mais  la  seule  prévention  contre  les  autres infections  transmises  par  les  tiques  reste  la  couverture  vestimentaire  et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes. Pour les tiques, les données de la littérature laissent penser que
le DEET est actif, les autres répulsifs ayant été moins étudiés. Les tiques s’accrochent sur un hôte de passage (animal ou être  humain)  qui circule dans leur milieu naturel.  Il  est  donc  impératif,  après  toute promenade  en  milieu  rural  et  particulièrement  en  forêt dans les régions infestées, de bien s’examiner et d’examiner ses enfants pour rechercher la présence éventuelle de tiques sur le corps et sur le cuir chevelu afin de les ôter très rapidement. Pour cela, un tire-tique ou une pince à épiler peuvent être utilisés : la tique doit être saisie délicatement et retirée sans forcer en lui imprimant  un mouvement de  rotation, afin d’éviter que son appareil buccal ne se casse dans la plaie ; cette plaie doit ensuite être désinfectée.

Source: https://www.pasteur-lille.fr/vaccinations-voyages/fiches_recommandations/PROTECTION_CONTRE_LES_PIQURES_DE_MOUSTIQUES_ET_DE_TIQUES.pdf

ATTENTION !



L' insectifuge contenant du DEET est efficace mais dangereux ! Voir ICI
https://www.consoglobe.com/nombreux-anti-moustiques-dangereux-pesticides-cg


Si vous le désirez vous pouvez participer 

Vous pouvez participer à une étude concernant les morsures de tiques.
Allez sur ce lien


Où se logent les tiques ?

Voici un relevé des attaques de tiques subies par votre serviteur depuis 2011 !



Remarquez le nombre de morsures au niveau des aisselles des avant-bras et des mollets.
Conclusion ?
Renforcer la protection du cou, des poignets et des chevilles.

Additif en date du 03 06 2017 

Prévention
Les mesures souvent proposées sont :
Porter en forêt des habits couvrants (chaussures fermées, pantalon long enfilé dans chaussettes, chemise avec col fermé et manches longues boutonnées aux poignets). Proscrire les tongs et sandalettes, les shorts et les tee-shirts ;
S'inspecter attentivement durant et après les promenades ou le travail en forêt ;
Faire porter un collier anti-tiques à ses animaux de compagnie ;
Inspecter régulièrement ses animaux de compagnie, surtout en retour de balade en forêt, ne pas hésiter à les vaporiser d'insecticide ;
Ne pas oublier qu'un chien peut ramener une tique, et que celle-ci peut tomber dans la voiture ou dans le salon, puis infecter quelqu'un d'autre : bien veiller à ce que son chien ne partage pas tous les lieux de vie avec les humains ;
Utilisation de répulsifs à tiques dans les zones à risque (insectifuge contenant 20 % - 30 % de DEET (N, N-diéthyl-m-toluamide) à pulvériser sur la peau exposée et les vêtements) ;
Entretenir ses jardins, notamment faucher les hautes herbes et détruire ou faire enlever les feuilles mortes ;
Dans quelques cas, l'utilisation préventive d'acaricide a été proposée, mais avec le risque d'induire une sélection de tiques résistantes à ces insecticides et d'intoxiquer les enfants qui jouent sur les sites ainsi traités ou les animaux qui s'y nourriront ;
L'abondance des tiques pourrait être réduite dans certaines zones (parcs et jardins péri-forestiers…) par une zone-tampon dépourvue de litière de feuilles mortes (par exemple garnie de mulch ou de gravier entre la lisière forestière et les zones de jeu d'enfant, de pique nique, etc.) et par des mesures interdisant l'intrusion d'animaux tels que sangliers ou cervidés (recommandation CDC d'après Piesman et al.199 et Ginsberg et al.) ;
Le CDC US recommande la prescription d'une dose unique de 200 mg de doxycycline pour prophylaxie de la maladie de Lyme chez toute personne de plus de 8 ans201 ayant été mordue par une nymphe ou adulte de I. scapularis et I. pacificus, si la zone est située parmi celles où l'on estime qu'au moins 20 % des tiques sont infectées par Borrelia burgdorferi. Si la tique est restée attachée 36 heures ou plus, la prophylaxie antibiotique doit être administrée dans les 72 heures après l'enlèvement de la tique.
Source wikipedia


Plan Action National de Lutte Contre Maladie de Lyme.


http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan_lyme_180117.pdf